Les disciplines équestres enseignées et utilisées en cours, stages et concours

N’hésitez pas a demander des précisions sur chacune de ces disciplines… la promenade n’est pas une discipline équestre (car pas de concours!), néanmoins, le centre équestre municipal la Gailleste de Bagnères-de-Bigorre ne se prive pas de la pratiquer, a bientôt !

Le dressage

Le CSO

Le CCE

Le dressage est le travail du cheval « sur le plat » c’est-à-dire sans obstacles. Il est la base de toutes les disciplines (même un cavalier d’obstacle travaille son cheval sur le plat) et vise l’équilibre et la légèreté. Parfois comparé à la danse, il est un « pas de deux » du couple cavalier/cheval . Les trois premiers Galops (examens fédéraux) sont des « gammes » installant le cavalier sur sa monture, puis progressivement,
le cavalier va se soucier de l’équilibre de son cheval, de la précision et de la justesse de ses demandes. Le dressage est une discipline olympique où le cavalier et son cheval déroulent une « partition » devant des juges sur un rectangle de dressage.

Ou Concours de Saut d’Obstacle, le CSO permet au cavalier d’enchaîner un parcours en gérant l’équilibre, la vitesse et la direction de sa monture pour franchir les obstacles sans faire tomber de barres ou mettre son cheval en difficulté. Discipline olympique, le CSO commence par l’apprentissage de l’équilibre du cavalier sur une petite barre dès le Galop 2 (examen fédéral). Le CSO est très apprécié du public et des jeunes compétiteurs pour l’adrénaline qui s’en dégage, mais il est aussi très technique et demande une bonne relation entre le cavalier et son cheval.

Le Concours Complet d’Équitation regroupe une épreuve de dressage, une épreuve de CSO et une épreuve de cross. Le cross est un parcours d’obstacles fixes en terrain varié, et commence à être abordé en cours au Galop 5 (examen fédéral). Discipline olympique, le CCE voit le cavalier et son cheval comme un couple polyvalent et endurant (les concours durent une journée, plus pour les hauts niveaux). Que l’on souhaite ou non « crosser » en concours, le travail en extérieur sur terrain varié servira toujours aux cavaliers pour améliorer leur équilibre, leur confiance et….leur plaisir !

L’attelage

Le Pony-Games

Le horse-Ball

Poney ou cheval, grande ou petite voiture, jeunes ou adultes, l’attelage convient à tout le monde. Discipline sportive et sympathique, on y perçoit l’animal autrement que monté et les sensations sont au rendez-vous! La pratique de l’attelage demande écoute du cheval, respect des consignes et développe la communication entre le meneur et son équidé.

Ces jeux anglais, qui se jouent en équipe et souvent très rapidement, on fait fureur en France et aident les cavaliers à maîtriser leur équilibre, à développer leur autonomie et leur respect de l’autre. Outil pédagogique et ludique en cours ou en concours, le Pony-Games a forgé ses lettres de noblesse avec des jeux comme les tasses, le drapeau, balles et cônes…. pour les petits et les grands !

Le Horse-Ball est une discipline débordante de vie où deux équipes cherchent à marquer dans le camp adverse, à l’aide d’un ballon muni d’anses pour être attrapé à cheval. C’est une discipline qui met l’accent sur l’équipe et la collectivité et dont les lointains ancêtres sont des jeux afghan et argentin.

Le Polo

Le Trec

L’équifun

Discipline méconnue, le polo s’enseigne peu en centre équestre. Jeu d’équipe, très technique, le polo se joue avec un maillet et une balle. C’est une discipline que les cavaliers aiment à découvrir lors d’un stage et qui demande une grande précision. Le « jeu des rois » est un jeu ancien provenant d’asie centrale, actuellement prisé des anglais, et pratiqué en compétition dans 84 pays, dont la France.

Techniques de Randonnée Equestre de Compétition, le TREC est un concours qui comporte trois épreuves, un parcours en terrain varié, un parcours d’orientation et une épreuve dite « des allures ». L’ambiance est souvent très conviviale en concours de TREC. L’épreuve des allures, qui demande au cavalier d’effectuer un pas très rapide et un galop très lent, est par exemple une bonne inspiration d’exercices lors des cours.

Petit frère du Pony-Games par son côté ludique, l’équifun propose un parcours de difficultés à effectuer au chronomètre qui demande maniabilité, équilibre et gestion des allures. L’équifun est prisé des enfants mais il existe aussi des concours sans limite d’âge. Les difficultés proposés comme le trèfle ou le mât de cocagne sont amusantes et instructives.

.

La voltige

L’endurance

La voltige est un outil permettant la confiance en soi, la confiance en l’animal et le travail de l’équilibre. En loisir ou en concours, on la pratique avec un cheval porteur et franc, qui est longé tandis que les voltigeurs exécutent des figures sur son dos. La voltige offre toujours un superbe spectacle et permet d’appréhender le cheval autrement.

demande au cavalier de savoir gérer l’effort de sa monture, et se pratique seul ou en équipe, sur de petits et grands parcours.